Troubles musculosquelettiques du cou

La panacee des plantes

Définition

Les douleurs au cou, ou cervicalgies, peuvent avoir de multiples origines. Elles peuvent être attribuables à une entorse cervicale, à un torticolis ou à l’arthrose.

La douleur est parfois ressentie dans tout le haut du corps, en particulier au haut du dos et aux épaules. Les symptômes varient selon l’endroit atteint : les vertèbres, les tendons, les ligaments, les muscles ou les nerfs.

La douleur au cou touche tout 10 % à 20 % de la population adulte.

Les causes les plus courantes de douleurs aiguës au cou :
- Les tensions et les raideurs musculaires : une posture durant plusieurs heures ou de faire des gestes répétitifs tout en ayant une mauvaise posture.
- L’entorse cervicale : elle peut survenir au moment d’un accident de voiture ou d’un fort impact pendant la pratique d’un sport. Le rétablissement se fait en quatre à six semaines. Des douleurs qui ne s’arrêtent pas sont causées par le manque de mouvement.
- Le torticolis : il s’agit d’une contraction musculaire involontaire, d’un spasme, qui se produit sur le côté ou à l’arrière du cou.la tête reste coincée dans une certaine position et tout mouvement du cou devient impossible.

Les causes les plus courantes de douleurs chroniques au cou :
- L’arthrose des vertèbres du cou : de petites bosses se forment sur les vertèbres, celle-ci entravent parfois la transmission des influx nerveux. Des troubles peuvent en découler comme : des maux de tête, des vertiges, des bourdonnements d’oreilles, des problèmes mineurs de vision, etc
- Une maladie chronique systémique : environ 10 % des cas de douleurs au cou seraient causés par une forme d’arthrite.

Symptômes

- Une douleur et une raideur au cou
- Des mouvements du cou limités
- Des douleurs au haut de la nuque, au haut du dos, aux épaules et aux bras
- Des vertiges et des maux de tête

Facteurs de risques

- L’obésité
- Le tabagisme
- Un degré élevé de stress
- La pratique intense de certaines activités physiques
- Un problème à la colonne vertébrale
- L’utilisation d’un oreiller inadéquat

Prévention

- Pratiquer de l’exercice physique durant ses loisirs
- Ne pas rester en position assise trop longtemps sans changer de position.
- Bien adapter son poste de travail à sa taille
- Pratiquer des exercices pour renforcer les muscles du cou et du tronc
- Eviter de dormir sur le ventre

Traitement :

- L’Harpagophytum par voie interne dans le traitement des troubles dégénératifs du système locomoteur (squelette, muscles et articulations). Il soulage la douleur liée à l’arthrose et aux maux de dos.
- Le Saule blanc pour le soulagement des douleurs au cou causées par l’arthrose ou par une maladie rhumatismale.


Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur Troubles musculosquelettiques du cou, nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous