Nanofiltration - Séparation membranaire

La panacee des plantes

Définition

La nanofiltration est, au même titre que l'osmose inverse, l'ultrafiltration et la microfiltration, une technique de séparation au travers une membrane, effectuée par l'application d'une pression qui constitue la force motrice de la séparation.

La nanofiltration se caractérise par:
- la taille des particules retenues: de 1 à 10nm
- la pression nécessaire de fonctionnement: de 10 à 25 bars.

La nanofiltration, qui ne laisse passer que l'eau et certains petits ions, se rapproche donc d'une séparation par osmose inverse, mais avec des membranes moins fines, une pression d'alimentation plus faible mais aussi un taux d'encrassement plus faible.

Principe - procédé

La principe de la nanofiltration est celui d'une filtration membranaire tangentielle.

Cette technique est principalement utilisée pour l'élimination des substances organiques, telles que les micro-polluants, et les ions polyvalents.
Les applications classiques pour la nanofiltration sont:
Industrie agroalimentaire :
- extraction de produits végétaux en solution aqueuse ou alcoolique
- déminéralisation partielle
- abattement important de la DCO (Demande Chimique en Oxygène) du filtrat
- adoucissement des jus de fruits
Industrie laitière :
- déminéralisation du lactosérum
- concentration des produits laitiers
Traitement des effluents :
- adoucissement des eaux saumâtres (enlèvement des ions bivalents, en l'occurrence le calcium et le magnésium responsables de la dureté)
- abattement de la DCO du filtrat
- recyclage des eaux usées dans les laveries
- élimination des pesticides des eaux souterraines, des nitrates
- élimination des métaux lourds des eaux usées
Industrie pharmaceutique :
- séparation et concentration des principes actifs

Deux types de membranes sont utilisées:

* Les membranes spirales, moins chères mais plus sensible à la pollution.
* Les membranes tubulaire/paille, les membranes les plus utilisées en considérant le coût et l'efficacité, difficilement en défaut face à la pollution.