Igname sauvage bio – Dioscorea villosa – Dioscoréacées

igname sauvageL’igname sauvage est une grande plante herbacée, grimpante et vivace présente surtout dans le centre de l’Amérique du Nord et au Mexique dont la racine et le rhizome sont utilisés pour soulager les symptômes de la ménopause.

Identification

Nom botanique de l'Igname sauvage: Dioscorea villosa

Famille de l'Igname sauvage : Dioscotéacées

L’igname sauvage est une grande plante herbacée, grimpante et vivace par son rhizome tubéreux. Pourvue de tiges volubiles, elle peut atteindre jusqu’à 6 m de haut. Les feuilles, grandes, en forme de cœur, possède un long pétiole. Les petites inflorescences sont jaune-vert. Le fruit est une capsule ailée de couleur vert-jaune.

Principes actifs de l'Igname sauvage: des saponosides ; des tanins ; de l’amidon ; des alcaloïdes ; des phytostérols

Origine

On le trouve à l’état sauvage, surtout dans le centre de l’Amérique du Nord et au Mexique. Diverses espèces du genre Dioscorea (600 en tout) sont également présentes en Amérique du sud et en Asie. Plusieurs variétés sont cultivées pour leurs tubercules comestibles.

Partie(s) utilisée(s)

On utilise sa racine et rhizome séchés.

Propriétés et usages

Soulager les symptômes de la ménopause

Au Mexique, l’usage traditionnel de l’igname (Dioscorea mexicana) date du temps des Aztèques. On l’utilisait notamment pour le traitement des rhumatismes et comme analgésique local. En Amérique centrale, on s’en servait contre les troubles menstruels et ovariens, ainsi que pour soulager les nausées de la grossesse, faciliter l’accouchement et prévenir les fausses couches. Au Belize et en Chine, on se sert de l’igname pour soigner les problèmes urinaires. Différentes traditions attribuent à la plante des propriétés antispasmodiques et un effet stimulant sur la bile.


Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur Igname sauvage bio – Dioscorea villosa – Dioscoréacées , nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous