Hydrothérapie - Soin par l'eau

Hydrothérapie

Definition

L’hydrothérapie est un traitement basé sur une utilisation externe de l'eau, peu importe le type (de mer, de source, minérale, ou même celle du robinet), sous sa forme liquide, mais aussi gazeuse, et à des températures variables. Cela comprend des bains, des douches, des jets, des compresses, etc. L'hydrothérapie comprend le thermalisme, la balnéothérapie, la thalassothérapie et la crénothérapie.

Application

- Contribuer au traitement des maux de dos (douleurs lombaires)

- Contribuer au soulagement des symptômes de la fibromyalgie

- Soulager les symptômes de l’arthrite et des troubles articulaires

- Réduire la douleur de l’accouchement

- Soulager les symptômes des varices

- Soulager le psoriasis

- Diminuer les symptômes de l’insuffisance cardiaque chronique

Pratique

Le choix d'un établissement thermal se fait en fonction de son orientation thérapeutique, et celle-ci est en partie déterminée par la nature de l'eau à laquelle l'établissement a accès. Les traitements offerts comprennent diverses manipulations (massages, physiothérapie) ainsi que de multiples façons d'administrer l'eau : bain carbo-gazeux, aérosol sonique, douche sous immersion, étuve, inhalation, hydrodrainage, etc.

Il existe aussi plusieurs établissements n'ayant pas de prétentions thérapeutiques, mais qui visent la remise en forme ou les soins de beauté.

On peut également pratiquer l'hydrothérapie chez soi, à l'aide de bains aux huiles essentielles.

Formation

L'utilisation de l'eau pour soigner n'est pas vraiment une spécialité. Les naturopathes sont les professionnels qui ont le plus recours à l'une ou l'autre des formes d'hydrothérapie.
En France, diverses formations sont offertes. Depuis 2008, Hécate offre un cours de 800 heures menant au titre certifié de hydrobalnéothérapeute. Il existe aussi des formations universitaires.

Livre

Les bienfaits de l'eau : H2O — Hydrothérapie, cures et autres plaisirs, Anne Selby , Les Éditions de l'Homme, Canada, 2001Les vertus de l'eau et de l'hydrothérapie, David Cooper, Les Éditions Quebecor, Canada, 2002

Histoire

En 23 av. J.-C., l'empereur Auguste souffrant d'une affection au foie fut guéri grâce aux bienfaits de bains froids préconisés par un citoyen grec. Ce personnage, répondant au nom de Antonius Musa, fut récompensé en étant exempté d'impôts et il reçu également un anneau d'or ainsi que de l'argent. A artir de cette histoire, Antonius Musa est devenule père de l'hydrothérapie.

La première station thermale vit le jour vers la moitié du XVIIIe siècle dans un petit village anglais où vivait le , le médecin anglais Richard Russel (1687-1759) .Celui-ci eut l'idée de tester les bienfaits de l'eau de mer et, devant les résultats très encourageants, il publia un livre qui traitait des vertus de l'eau marine sur les glandes.

L'abbé Sébastien Kneipp (1821-1897), qui se serait guéri lui-même de la tuberculose, joue un rôle encore plus important dans le développement de la pratique contemporaine grâce à son concept holistique intégré. Selon ses conceptions, le traitement total de l'être repose en effet sur cinq principes :
• L'hydrothérapie (le traitement par l'eau)
• Le mouvement et la respiration • La diététique
• La phytothérapie (traitement par l'usage des plantes)
• La chronobiologie ou le rythme de la vie

La pratique du thermalisme et de la thalassothérapie connaît une popularité importante en Occident jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale, et plusieurs États européens décident de couvrir les frais des cures d'eau, sous certaines conditions. Toutefois, les progrès considérables de la médecine ont occulté peu à peu l'intérêt de l'hydrothérapie. Malgré tout, la forte tradition européenne des cures thermales subsiste.


Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur Hydrothérapie - Soin par l'eau, nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous

Ajouter une Recette