CA VAUT LE COUP L'ECHOGRAPHIE 3D ?

Echographie 3DEntre les trois échographies « officielles », on peut s’en offrir une en 3D. Mais, ce n’est pas un peu gadget ?

C’est quoi ?

Appelée « Échographie de complaisance », « échographie spectacle » ou encore « échographie souvenir », l’échographie 3D (trois dimensions) utilise le même principe de fonctionnement et possède les mêmes fonctionnalités qu'une échographie 2D. Une sonde appliquée sur le corps envoie des ultrasons à l’intérieur du corps humain. Les ondes ultrasonores réfléchies par les différents organes et tissus sont captées par la sonde et reconstruite en image par un logiciel informatique. L’échographie 3D dispose en plus d'une sonde dédiée 3D et d'un logiciel de reconstruction d'images. Ces caractéristiques permettent de reconstruire des images en volume de la zone explorée.

L’échographie permet alors de contempler son bébé en mouvement. Pour rendre le souvenir inoubliable, on garde des photos en couleur du bébé en train de sourire, de bâiller, de sucer son pouce, d’ouvrir les yeux… Il existe même l’échographie 4D : là, on repart avec le film anténatal de notre enfant gravé sur DVD.

A quel stade la faire ?

Après la deuxième échographie médicale dite « morphologique ». Le mieux ? Entre 25 et 30 semaines de grossesse. Avant, le bébé est encore trop petit pour obtenir de belles images de son visage. Après, le bébé, proche du terme, occupe presque toute la place. Son visage est souvent accolé à la paroi utérine.

Comment se déroule une séance ?

On peut venir seule ou accompagnée de ses proches (jusqu’à 7 personnes maxi). On s’installe confortablement. Lumière tamisée, ambiance détendue. L’écho-manipulateur commence par repérer la position du bébé en 2D. On aperçoit son profil, ses petits bras et ses petites jambes. Il passe ensuite en 3D et 4D. Là tout se précise, on découvre tous les détails du visage, on se rend compte de ses émotions in utero et on matérialise ses mouvements. On peut même apporter son MP3 avec de la musique relaxante. Elle sera mixée aux images du DVD.

La séance dure une demi-heure en moyenne. Le temps d’imprimer les photos et graver le DVD, et on repart avec tous ces merveilleux souvenirs. Vous aurez l’occasion de visionner de nouveau à la maison l’intégralité de la séance.

Son prix ?

De 50 à 150€ selon les forfaits et les options supplémentaires, non remboursé.

Est-elle toujours réussie ?

Pas toujours. La position du bébé et/ou celle du cordon peut rendre l’observation difficile. Dans le cas de grossesse gémellaire, la séance sera jugée satisfaisante si au moins l’un des bébés est observé. Toutefois, si l’écho-manipulateur juge la séance non satisfaisante, on vous proposera de revenir une deuxième fois, et gratuitement.

Est-ce que c’est utile médicalement ?

Non. L’échographie 3D est une échographie de confort et de plaisir, pratiquée (sans ordonnance) dans des centres non médicaux, dont seule l’expérience garantit le sérieux. Elle n’a aucune visée diagnostique et aucune date présumée de l’accouchement ne sera déterminée. Pour ces questions, on continue à voir son médecin. Toutefois, les organes génitaux seront visibles.

Comporte-elle un risque ?

Ce que disent les écho-manipulateurs : Avec plus de 30 ans de recul sur la pratique des échographies obstétricales, aucun risque pour le bébé ni pour la maman n’a été évoqué. Les machines à ultrasons 3D/4D respectent les normes « CE Médical » et, les échographes et les sondes sont révisés et contrôlés régulièrement.

Ce que disent les médecins membres du CNOGF et l’AFSSAPS* : Les ultrasons utilisés lors des échographies ont des effets négatifs sur le fœtus : un effet mécanique sur les tissus fragiles (yeux, cerveau) et sur le développement ; et un effet thermique qui peut augmenter la température du fœtus de 4°C susceptible d’être délétère pour le cerveau. Lors d’une échographie à des fins médicales, les médecins réduisent l’intensité des faisceaux ultrasonores, s’accommodant d’une image convenable au diagnostic, et déplacent la sonde afin que l’exposition de chaque zone du fœtus soit brève. Par contre, pour obtenir la plus belle image possible du bébé lors d’une échographie dite « commerciale », les expositions prolongées d’une demi-heure sur certaines zones du crâne ou des organes génitaux ne sont pas anodins. Même si les effets néfastes des ultrasons sur certains tissus ont été démontrés, aucunes données scientifiques n’ont permis d’identifier les effets secondaires biologiques réels engendrés par ce type de pratique. Ainsi l'AFSSAPS recommande aux femmes enceintes de ne pas soumettre inutilement le fœtus aux ultrasons pour privilégier la protection de la santé du futur enfant.

Et vous quelles idées vous en faîtes-vous ?

* CNOGF Collège Nationale des Obstétriciens et Gynécologues Français
AFSSAPS Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé



Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur CA VAUT LE COUP L'ECHOGRAPHIE 3D ?, nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous

Ajouter une Recette