L’EAU DE COCO BIOLOGIQUE

Eau de coco biologiqueL’eau de coco ou l’ « hydranutrition » : une eau qui s’adapte aux besoins nutritionnels des consommateurs. Originaire du brésil, l’eau de coco arrive en force sur le marché alimentaire français. L’eau de coco est à la base d’un éventail de boissons fonctionnelles qui se positionnent sur le top tendance Santé. Qui aurait pu croire qu’un simple type d’eau était en train de déferler tous nos rayons ?

Une eau toujours fraîche, désaltérante et parfumée

L’eau de coco est l'eau contenue dans la noix de coco verte (fruit qui n’est pas à maturité). C’est un liquide transparent ou opalescent. Le cocotier stocke cette eau douce en réserve pour y puiser les éléments nécessaires à sa croissance, notamment pour développer à l’intérieur de la noix un réseau capillaire, base de son futur système racinaire.

Une noix de coco verte contient un demi-litre d’eau de coco en moyenne. C’est à l’âge de 6-8 mois que les grosses noix vertes contiennent le plus d’eau, jusqu’à plus de 800 ml. Aux Antilles, elle est traditionnellement consommée directement dans la noix de coco verte à la paille, un allié fraîcheur et de vitalité tout au long de la journée.

A NE PAS CONFONDRE AVEC LE « LAIT » DE COCO
Il ne faut pas confondre l’eau de coco avec le « lait » de coco, qui lui est obtenu en pressant la chair de noix de coco mûre, identifiable à la couleur marron de son écorce. Le « lait » de coco est plus gras, plus nourrissant et blanc comme du lait.

Un produit bio bon et à tous points de vue

PEU CALORIQUE
Cette eau, au goût doux et rafraichissant, a une faible valeur énergétique : pour 100ml, seulement 19 kcal. Elle ne contient que le sucre naturel de la noix, moins de 5% de glucides (du saccharose et du sorbitol).

Valeurs nutritionnelles moyennes pour 100 ml
Source : USDA National Nutrient Database for Standard Reference Release 23 (2010)
Valeur énergétique : 79 kJ (19 kcal)
Protéines : 0,72 g
Glucides : 3,71 g dont sucres : 2,6 g
Lipides : 0,2 g dont acides gras saturés : <0,2 g
Fibres : 1,1 g
Sodium : 0,1 g
Calcium : 24 mg
Magnésium : 25 mg
Potassium : 250 mg
Vitamine C : 2,4 mg


ISOTONIQUE*
L’eau de coco est riche en oligo-éléments, notamment en magnésium et potassium - un verre d’eau de coco apporte autant de potassium que deux grosses bananes-. Leur combinaison permet une meilleure récupération après l’effort.

Ainsi par sa richesse en sels minéraux « électrolytes » qui permettent une récupération musculaire rapide, elle est une véritable « boisson de l’effort », idéale pour les sportifs. L’eau de coco est référencée dans les produits de la FAO (Food and Agriculture Organization) comme « Boisson pour les sportifs ». Elle concurrence directement les plus grandes marques de boissons énergétiques !

L’eau de coco est un liquide stérile, proche du profil d’électrolyte du plasma sanguin. Ainsi une rumeur court encore prétendant que l’eau de coco pourrait remplacer le sérum physiologique utilisée en perfusion intraveineuse. Ce qui est parfaitement erroné, les deux fluides n’ayant comme seul point commun que leur richesse en eau (Plasma : 92% eau, 6 -8% protéines, 0,8 % minéraux, 0,6% lipides, 0,1% glucides – Eau de coco : 93,5% eau, 2% glucose et 4% fructose, environ 0,3% minéraux et traces de protéines).Une histoire prétend même, que manque d’accès à des soins médicaux suffisants, l’eau de coco a été perfusée durant la IIe guerre mondiale, sauvant ainsi de nombreuses vies.


DRAINANTE
La composition en nutriments de l’eau de coco, favorise un meilleur échange entre les cellules et améliore l’activité cellulaire. Elle est traditionnellement utilisée, comme diurétique pour éliminer la cellulite aqueuse et désintoxiquer l’organisme : « Elle nettoie et purifie !»
.

Une méthode de conservation révolutionnaire

Une fois la noix de coco ouverte, il faut boire son eau sans attendre, sinon le liquide fermente rapidement. Certes, la pasteurisation à température élevée (UHT) permet de conserver l’eau de coco mais elle perd sa saveur et ses nutriments.

C’est alors que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a trouvé, en 1997, la solution : « un nouveau procédé à froid qui permet d’embouteiller une eau de coco biologiquement pure sans rien perdre de son goût, ni de ses propriétés nutritionnelles ». Grâce à la microfiltration, l’eau passe à travers un milieu filtrant (porcelaine ou gel polyacrylique par exemple) qui retient tous les micro-organismes et les spores** et rend le perméat commercialement stérile. Ce procédé de conservation à froid n’est pas breveté et peut donc être librement utilisée.

+ Produit conseillé :


NOIX DE COCO BIO* POT 50G

La noix de coco est riche en éléments minéraux tels que le potassium, le magnésium, le fer, le phosphore, le zinc et le cuivre.

Ainsi l’eau de coco biologique, sans sucres ajoutés ni édulcorants, sera surtout appréciée pour tous celles et ceux qui aiment allier gourmandise et bien-être au naturel. Véritable trésor nutritionnel, elle est idéale pour les enfants, les séniors et les sportifs en raison de leurs besoins importants d’hydratation.

Egalement, l’eau de coco sera apporter des notes aromatiques à de nombreuses préparations culinaires (en remplaçant l’eau de vos recettes) ou en entrant dans la composition de cocktails aussi gourmands que rafraîchissants.


*C’est-à-dire que sa composition en électrolytes est proche de celle du plasma sanguin
** Une spore est la forme de résistance de la bactérie. Certaines bactéries peuvent ainsi survivre, lorsque les conditions sont défavorables, pendant de longues périodes.

Source : Vitamont équilibre ; Lettre Consultation Nutrition N°0 - Coconut water


Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur L’EAU DE COCO BIOLOGIQUE, nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous

Ajouter une Recette