Faire ses yaourts maisons

yaourts maisons

Faire ses yaourts maisons est à la porté de tous. C’est économique, c’est écologique (réutilisation des pots), c’est délicieuxet les goûts sont déclinables à souhait !

Principes de base:

Que l’on ait ou non une yaourtière, d’autres procédés existent. Le seul ustensile qui peut paraitre indispensable reste le thermomètre pour permettre de suivre l’évolution de la température adéquate à la réalisation de yaourt à la bonne texture.  

On peut réaliser des yaourts à partir de différent lait : lait animal de vache (entier, écrémé, de ferme) de chèvre… ou lait végétaux (lait de soja, coco) ils seront alors à la texture de yaourt brassé sinon il faudra ajouter des gélifiants.  Les laits végétaux comme le lait d’amande et le lait d’avoine ne coaguleront  pas pour former un yaourt à la bonne texture.

La bonne prise d’un yaourt est associée aux bactéries présentent dans celui-ci. Ces bactéries (thermophilus et Lactobacillus bulgaricus) assurent la fermentation du lactose. Mais attention à ne pas dépasser les 45°C.  Les ferment s’activent entre 43 et 45°CCes ferments peuvent être apportés de différente façon, en ajoutant un yaourt nature ferme de préférence et non pasteurisé ( 1 pour environ 1L de préparation )ou en utilisant directement les ferments lactiques que l’on peut trouver en pharmacie (plus chère mais plus efficace).  

Recette :

Porter à ébullition le lait avec le sucre et les aromes, laisser le refroidir et gouter pour ajuster le goût.

Verser dans un saladier et ajouter le ferment à température ambiante. Mélanger avec une cuillère/ spatules en bois ou en plastique (ne pas utiliser de métal qui provoquerait des réactions chimiques).

Remplissez les pots, les placer dans la sorbetière pour le temps correspondant au lait choisi. 

Laisser les pots refroidir au moins 4 h au froid et consommer dans les 10 jours. 

Et si je n’ai pas de yaourtière :

Avec un autocuiseur

Les yaourts se font au bain-marie : remplissez le fond de l’autocuiseur d’eau (3 cm) et faites chauffer à 45° (d’où l’importance du thermomètre).
Coupez le feu et placez vos pots plein à l’intérieur.
Fermez l’autocuiseur hermétiquement et laissez les yaourts prendre pendant au moins 5 heures sans bouger la cocotte.

Au cuiseur-vapeur

Remplissez la cuve de votre cuiseur-vapeur d’eau, placez le couvercle et faites tourner le cuiseur-vapeur à vide pendant 10 minutes. Éteignez-le, placez rapidement vos pots rempli dans le panier, refermez et laissez vos yaourts prendre pendant 8 heures sans bouger le cuiseur-vapeur.

 

Au vitaliseur

Faites bouillir de l’eau dans le fond du vitaliseur. Hors du feu, mais au-dessus de l’eau chaude, déposez dans le compartiment supérieur les pots remplis et replacez le couvercle. Laissez reposer 8 heures sans ouvrir.


Au four

Faites chauffer le four à 45° (th 1-2) avec de l’eau dans le lèchefrite, placez vos pots au centre de ce bain-marie, éteignez le four et enfournez en maintenant la porte fermée durant 6 heures.

 

Dans une boite en polystyre

Système D: en dernier recours, versez de l’eau à 45 ° à mi-hauteur d’une grande boite en polystyrène, déposez les pots plein, refermez avec le couvercle de la boite hermétique et placez à proximité d’un radiateur durant 8 à 10 heures sans bouger la boite.

Petits conseils :

- Si votre yaourt est trop liquide  ou pour ajouter plus onctuosité ajouter 3-4 cuillères de lait en poudre à votre mélange.

- Plus le lait a une teneur en matière grasse élévé et plus le yaourt sera ferme. 


Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur Faire ses yaourts maisons , nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous

Ajouter une Recette