L’akée bio – Aki – Blighia sapida – Sapindacées

akiL’aki ou akée est un arbre originaire d’Afrique centrale et occidentale dont les arilles charnues du fruit sont utilisés en cas de maux de tête, de fièvre, d’ulcères et de parasites intestinaux.

Identification

Nom botanique de l'akée : Blighia sapida

Famille de l'akée : Sapindacées

L’aki ou akée est un arbre persistant de 18 m de haut, à couronne buissonnante, avec une écorce grise et lisse. Les feuilles sont alternes, composées de 6 à 8 folioles, opposées. Les fleurs, blanc crème, très odorantes, sont réunies en grappes axillaires. Le fruit, en forme de poire rouge brillant à jaune orangé est une capsule à trois loges s’ouvrant à maturité pour laisser apparaître 1 à 3 grosses graines oblongues à sphériques, de couleur noir luisant, surmontées d’une arille molle, crémeuse ou spongieuse, à chair blanc jaunâtre.

Principes actifs de l'akée : oligo-éléments ; des minéraux ; des protéines ; des vitamines.

Origine

Cette espèce est originaire d’Afrique centrale et occidentale. Elle a été répandue par la culture dans toutes les régions tropicales. Elle prospère surtout dans les régions chaudes et humides, à basse altitude.

Partie(s) utilisée(s)

Le fruit de l'aki n'est pas comestible en totalité : seules les arilles charnues surmontant les graines sont comestibles, tandis que le reste du fruit ainsi que les graines sont toxiques. Le fruit ne doit être récolté qu'à complète maturité, lorsqu'il s'ouvre naturellement, et il doit être frais et pas blet.

Propriétés et usages

+ Propriétés :

- Vermifuge
- Diurétique
- Fébrifuge
- Stomachique

+ Cas d’utilisation :

En cas de maux de tête, de fièvre, d’ulcères, de parasites intestinaux

Attention : l’aki non mûr complètement est dangereux et mortel


Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur L’akée bio – Aki – Blighia sapida – Sapindacées , nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous