Pruneaux bio - Prunus domestica - Prunier - Fruit sec à noyau

Pruneauxla prune séchée naturellement au soleil, ou industriellement, au four permet d'obtenir le pruneau qui a un taux d’humidité résiduelle de 21 à 22% et garantit une conservation correcte. Le pruneau est régulateur de transit et du métabolisme.

Identification

Nom botanique du Pruneaux : Prunus domestica

Famille du Pruneaux : Rosacées

Le prunier est un arbre atteignant entre 3 et 8 mètres de haut, parfois épineux. Les fleurs blanches apparaissent avant les feuilles sur des rameaux de l’année précédente. Le fruit, la prune est de forme sphérique ou oblongue, glabre et couvert de « pruine », qui est une fine pellicule cireuse. Le noyau ovale contient une amande amère.

Principes actifs du pruneaux : fer ; polysaccharides (glucose, fructose et sorbitol).

Origine

Venu de Chine par la route de la soit, le prunier s’établit dès l’antiquité sur le pourtour méditerranéen sous l’impulsion des grec et des romains. La technique du séchage des fruits remonte à la même époque. Le pruneau résultant du séchage d’une prune était donc connu par les médecins grecs, romains et arabes plusieurs siècles avant J.C.

En Gaulle c’est dans la première province romaine dite « La Narbonnaise » qui s’étendait jusqu’au Quercy actuel que se développa la culture du prunier. Il faudra attendre le XIIe siècle et le retour de l’IIIè croisade, pour que les moines de l’abbaye de Clairac (près d’Agen) hybrident des pruniers locaux avec des plans de pruniers de Damas ramenés de Syrie donnant naissance à une nouvelle variété baptisés « pruniers d’Ente ». Par séchage au soleil des prunes de cet arbre ils obtinrent les premiers pruneaux d’Agen.

Énergétique, riche en fibres et vitamines, facile à stocker et à conserver sur de longues périodes, le pruneau connaîtra un essor au XIXe siècle avec le développement de la navigation marchande.

Grâce à son port sur la Garonne, Agen était la ville d’où les pruneaux étaient embarqués sur des « gabarres » (bateaux à mat relevable) à destination des ports de la façade Atlantique de l’Europe. Estampillés du nom de leur port d’expédition les pruneaux furent associés au nom de cette ville.

L’appellation Pruneaux d’Agen perdurera ainsi au fil des siècles jusqu’à sa reconnaissance officielle par l’union Européenne en novembre 2002, matérialisée par l’attribution d’une IGP (Indication Géographique Protégée).

Partie(s) utilisée(s)

On utilise le fruit du prunier (la prune), qui est récoltée entre le 25 août et le 25 septembre. Les prunes cueillis sont lavées à l’eau douce et sont ensuite séchés naturellement au soleil, ou industriellement, au four pour obtenir le pruneau.
Un séchage au four efficace se fait en 18 à 24h, pour atteindre le taux d’humidité résiduelle de 21 à 22% qui garantit une conservation correcte. Pour obtenir 1 kg de pruneaux, on doit utiliser au départ 3 kg de prunes fraîches.
Le pruneau a un poids moyen de 15g, sa couleur noire est due à l’action d’enzymes.
A partir de pruneaux, on produit aussi du jus de pruneaux, on peut aussi le déguster comme fruit sec, ou cuits en compote.

Propriétés et usages

Régulateur de transit : le pruneau contient une quantité importante de fibres, réparties entres fibres solubles et insolubles. Les fibres solubles possèdent une forte capacité de rétention d’eau et exercent une action bénéfique sur le transit intestinal. Les fibres insolubles jouent un rôle mécanique en accélérant et en stimulant le fonctionnement des intestins.
Le pruneau contient d’autres substances qui stimulent le transit intestinal :
- Le sorbitol qui est incomplètement assimilé par le tube digestif, contribue à stimuler le transit intestinal
- La diphénylisatine, a un effet légèrement laxatif.

Régulateur du métabolisme : les nutriments contenus dans les pruneaux lui confèrent un rôle de régulation dans le métabolisme des lipides et des glucides.
Le sorbitol, en plus de son rôle sur le transit, intervient comme un élément régulateur dans le métabolisme des glucides. Il évite les pics hyperglycémiques et la sensation de faim réactionnelle qui en résulte. Il stimule également la vésicule biliaire.
Le potassium confère au pruneau des propriétés diurétiques naturelles et joue un rôle bénéfique pour le système cardio-vasculaire.

Antioxydant : il a des propriétés antioxydantes et protectrices, grâce à sa teneur en bêta carotène et en vitamine E.



ACHETEZ NOS PRUNEAUX MOELLEUX BIO


acheter des pruneaux moelleux bio

PRUNEAUX MOELLEUX BIO

Conseils d'utilisation du pruneaux :
Consommez de 2 à 5 pruneaux par jour.
Sachet d'environ 15 pruneaux moelleux Bio.

variétés et espèces

Le pruneau est un fruit sec provenant de la prunes séchées pour être conservées.
La prune a plusieurs variétés :
• La Reine-Claude : C'est l'une des variétés les plus appréciées.
• La Mirabelle : elle est plus petite et dorée, a une saveur plus douce.
• La quetsche : C'est une variété tardive, elle arrive à maturité au mois d'octobre.

Il y a une nouvelle variété de prune appelée américano-japonaise, qu'on trouve principalement dans le Sud de la France.

plantation et culture

Comme pour les autres, il est préférable de planter l'arbre à l'automne ou au printemps mais éviter les périodes de gel.

Le prunier aime les endroits ensoleillées.
Arrosez régulièrement les premières semaines.

taille et entretien

Le prunier est sensible à tous types de blessures et de maladies donc il faut tailler le strict nécessaire. Il est préférable d'appliquer un mastic de cicatrisation après chaque intervention pour protéger contre les champignons.

Au début de l'automne, vous pouvez faire une taille de formation au prunier sur les premières année.

Vous pouvez mettre un paillage au pied de l'arbre pour éviter la pousse des mauvaises herbes, protèger les racines du froid et éviter l'évaporation de l'eau l'été.

récolte et conservation

Les prunes est un fruit qui ne conserve pas longtemps soit quelques jours à température ambiante ou une semaine au frais.
Surtout ne frottez pas les prunes, conservez la pruine qui améliore la conservation.

Vous pouvez les dénoyauter ou les sécher entière.

maladies et ravages

• La rouille
• Les pucerons
• La tavelure
• La moniliose


Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur Pruneaux bio - Prunus domestica - Prunier - Fruit sec à noyau, nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous