Asiminier trilobé bio - Asiminia triloba - Pawpaw tree

asimineL'asiminier trilobé est un proche parent du papayer.

Identification

Nom botanique: Asimina triloba

Famille: Annonacées

L'asiminier trilobé est un arbre fruitier qui mesure jusqu'à une dizaine de mètres de hauteur. Le tronc atteint une vingtaine de cm de diamètre. Son écorce, mince et lisse lorsqu'elle est jeune, devient plus rugueuse avec l'âge.
Les bourgeons sont recouverts de petits poils brun-rougeâtre. Les feuilles, portée par un pétiole court, sont caduques et de disposition alterne. Leur couleur est vert soutenu dessus, plus pâle en dessous; souvent couvertes d'un duvet brun rougeâtre, elles dégagent une odeur plutôt désagréable lorsqu'elles sont froissées.
Les fleurs sont solitaires ou réunies en petite grappe, leur port est tombant et elles ont une odeur assez désagréable.

Origine

L'espèce est originaire de la partie Est de l'Amérique du nord, depuis le Canada et le nord est des États unies, jusqu'au sud est des états unis.

Partie(s) utilisée(s)

Le fruit charnu, l'asimine, est une baie de forme oblongue, généralement de 5 à 15cm, de couleur verte tirant sur le jaune à maturité. Il contient plusieurs graines aplaties, brunes.
La chair crémeuse, jaune, est comestible et a un goût particulier qui rappelle à la banane et la mangue.

Propriétés et usages

Ce fruit contient divers nutriments diététiquement intéressants, tels que l'acide ascorbique (Vitamine C), la méthionine (acide aminé essentiel) et le manganèse (oligo-élément), mais il contient aussi des acides gras saturés (acide myristique, acide palmitique).

Les fruits sont consommés aux États-Unis, soit frais, soit transformés en crèmes glacées, sorbets, yaourts ou pâtisseries.

Évitez de manger la peau ainsi que les graines qui sont nocives si vous les croquez, présentant des risques de diarrhées, de vomissements ou de maux de ventre.

variétés et espèces

L'asiminier a fait l'objet de sélections aux États-Unis à partir de 1905 qui ont donné naissance à un certains nombres de cultivars:
Gros fruits: 'Georgia'; 'Sunflower'; 'Prolific'
Petits fruits: 'Wells'; 'Wilson'; 'Taylor'

plantation et culture

L'asiminier pousse dans toutes régions continentales et littorales sauf en montagne. Il lui faut un minimum de 160 jours sans gelées. Il n’apprécie guère les étés arides.

Plantez-le dans un sol profond, riche, bien drainé, de pH neutre ou légèrement acide (entre 5,5 et 7,5). L'espèce « pousse dans les sols humides et riches des plaines d'inondation et dans les boisés mouillés »

taille et entretien

Taillez l'asiminier en hiver.

récolte et conservation

La récolte a lieu lorsque la chair se ramollit et que les fruits se détachent facilement. Cette période s'étend de la mi-août jusqu'à début octobre selon la précocité de l’arbre et sa zone de culture.

Le fruit se conserve quelques jours à température ambiante et 2 semaines au réfrigérateur s'il n'est pas abîmé.

maladies et ravages

L'asiminier est peu sensible aux parasites en raison notamment du pouvoir insecticide de ses feuilles qui permet de lutter aussi contre les nématodes du sol.
Il est donc inutile et même déconseillé d'appliquer des traitements sur cet arbre fruitier.

Ajouter une Recette