Pitaya - Pitahaya - Fruit du dragon - Hylocereus undatus - Famille des Cactaceae - Fruit exotique à pépin

PitayaLa pitaya est un gros fruit à l'épiderme rose vif, comestible, recouvert d'écailles, et peut atteindre environ 700g. Sa chair blanche est parsemée de très nombreuses petites graines noires. Ce fruit se consomme généralement frais. On le déguste généralement à la petite cuillère, après l'avoir coupé en deux. Pour les amateurs de ce fruit, la pitaya à chair blanche possède une saveur douce et fine. Pour ses détracteurs, son goût n'est pas très prononcé.

Identification

Nom botanique du Pitaya : Hylocereus undatus

Famille du Pitaya : Cactaceae

La pitaya est un gros fruit à l'épiderme rose vif, comestible, recouvert d'écailles, et peut atteindre environ 700g. Sa chair blanche est parsemée de très nombreuses petites graines noires.

Origine

Originaire d'Amérique centrale, le fruit Pitahaya ou pitaya provient d'un cactus liane connu à La Réunion sous le nom de Raquette Tortue. Il est également cultivé en Asie du Sud-est où il se nomme Fruit du Dragon.

Adapté au climat sec de la zone Ouest et Sud de L'île de La Réunion, la Pitahaya est présente sous deux espèces différentes : Hylocereus undatus, pitahaya à chair blanche. - ou Hylocereus purpursii, pitahaya à chair rouge.

Les deux espèces sont cultivées dans les mêmes parcelles, car elles sont indispensable l'une à l'autre.

Ce cactus rampe ou grimpe aux arbres, grâce à des racines qui poussant latéralement s'accrochent telles des ventouses sur tous les supports possibles. Ses tiges sont très particulières. Longues, rameuses et très tourmentées. Elles sont composées d'articulations triangulaires, il est appelé aussi Cactier Triangulaire.

Les tiges, vertes charnues et épaisses viennent les unes au-dessus des autres, séparées par des étranglements. Leurs angles présentent sur leurs tranchants des crénelures assez distantes les unes des autres. Chacune des crénelures est accompagnée d'un faisceau d'épines fort courtes.

Les fleurs sont vraiment très belles, solitaires, blanches, très grandes, jusqu'à trente centimètres, exhalent un parfum envoûtant. Elles éclosent sur les côtés des tiges, la floraison a lieu de nuit et ne dure que quelques heures entre 7 et 8 heures du soir et au lever du jour vers 5 heures du matin. Dès l'aube la fleur entre en sénescence et commence à se refermer et se flétrir. La corolle est constituée par de nombreux pétales et la partie inférieure du calice qui est en forme de tube est chargées d'écailles. La pollinisation des fleurs est assurée dans sa région d'origine par des chauve-souris. A la Réunion, où la chauve-souris pollinisatrice est absente, la fécondation doit être faite par l'homme, en utilisant le pollen d'un clone différent ou bien d'une espèce différente, la pitahaya étant auto-stérile. Le fruit est récoltable un mois plus tard, de décembre à mai.

Partie(s) utilisée(s)

La pitaya fruit se consomme généralement frais. On le déguste généralement à la petite cuiller, après l'avoir coupé en deux. Pour les amateurs de ce fruit, la pitaya à chair blanche possède une saveur douce et fine. Pour ses détracteurs, son goût n'est pas très prononcé.

Propriétés et usages

La pitahaya :

- contient de la vitamine C qui favorise l'absorption du fer des aliments, augmente la résistance et a une action antioxydante. C'est donc un fruit idéal pour les personnes anémiques.

- contient aussi des fibres, du fer, du phosphore, du calcium. Ses graines noires contiennent une graisse naturelle qui améliore le transit intestinal, c'est un excellent laxatif. Il faut donc éviter d'en consommer en cas de diarrhée ou de gastrite.

- aide aussi à réduire le taux d'acide urique dans le sang et favorise ainsi la prévention de la goutte.

variétés et espèces

• Hylocereus sp. : peau rouge, pulpe rouge
• H. undatus : peau rouge, pulpe blanche
• H. Polyrhizus : pulpe rouge
• H. Guatemalensis : pulpe rouge
• H. Peruvianus : pulpe blanche
• H. vietnamese : pulpe blanche
• H. Costarricencis : pulpe magenta
• H. Purpusii
• H. paolyrhi
• H triangularis

taille et entretien

Le pitaya se taille une fois par an après la récolte.

Pendant l'été, il faut arroser deux fois par semaine au maximum. Pour réguler l'eau et lutter contre les mauvaises herbes, vous pouvez mettre du paillage à votre plante.

récolte et conservation

Le pitaya se récoltent à peu près un mois après la floraison.

Ajouter une Recette