Microfiltration - Technique de filtration tangentielle

La panacee des plantes

Définition

La microfiltration est une technique de séparation membranaire qui peut être mise en œuvre dans de nombreux procédés de traitements différents, quand des particules avec un diamètre supérieur à 0.1 mm ont besoin d’être éliminées.
Cette technique est utilisée pour retenir des bactéries, des matières en suspension (colloïdes) ou encore des émulsions de taille comprise entre 0.1 et 10 µm sous une pression de 0.2 à 1 bar.

Principe - procédé

La microfiltration utilise des membranes avec des pores de taille comprise entre 0.1 et 10 µm. Les membranes de micro-filtration éliminent toute les bactéries. Une partie de la contamination virale est également retenue par ce procédé, bien que les virus soient plus petits que les pores de la membrane de micro-filtration, car les virus peuvent se lier au biofilm bactérien.


Domaine d'application:

Industrie agroalimentaire :
- clarification et filtration des jus de fruits, vins et bières
- stérilisation à froid des boissons
- purification et concentration des liquides (eaux, jus, bière)
Industrie laitière :
- débactérisation du lait écrémé
- séparation de la protéine sérique
- dilapidation de lactosérum
Industries pharmaceutique et cosmétique :
- stérilisation à froid des produits pharmaceutiques
- séparation solide-liquide
Traitement des effluents :
- séparation des bactéries de l’eau, traitement des eaux usées biologiques
- traitement des effluents, des eaux de lavage
- séparation des émulsions huile/eau
- prétraitement de l’eau
- purification des eaux de process.


Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur Microfiltration - Technique de filtration tangentielle, nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous