Perte de cheveux - Alopécie - Calvitie

Perte de cheveux - Alopécie - Calvitie

Définition

L’alopécie se définit comme une perte de cheveux ou de poils, partielle ou totale.

Dans la majorité des cas, l’état de santé n’est pas atteint. Les conséquences sont esthétiques et psychologiques.

La calvitie est la forme la plus courante d’alopécie. Elle est plus fréquente avec l’âge. La calvitie touche spécialement les hommes, car elle est liée aux hormones masculinisantes, comme la testostérone. Chez les femmes, l’ensemble de la chevelure s’éclaircit. Dans tous les cas, la calvitie a une forte composante héréditaire.

D’autres facteurs peuvent provoquer une perte importante de cheveux, mais sont plus rares : une infection de la peau, un choc émotif, une grossesse, des carences nutritionnelles, un traitement de radiothérapie ou de chimiothérapie contre le cancer, etc

Il est parfois possible de stimuler la repousse ou de limiter la chute à l’aide de médicaments. Cependant, le résultat n’est pas toujours satisfaisant. La greffe de cheveux est la seule option durable.

Les types d’alopécie :

- Calvitie ou alopécie androgénétique : cette forme permanente touche le tiers des hommes et des femmes. Les cheveux des personnes atteintes auraient une sensibilité accrue aux hormones sexuelles mâles, les androgènes. Les androgènes accélèrent le cycle de vie des cheveux. Chez les hommes la calvitie se caractérise par le recul progressif de la lisière des cheveux, qui peut débuter dès la fin de l’adolescence. Chez les femmes, elle se répartit sur le dessus du crane, ce qui le rend moins apparente.
- Alopécie cicatricielle : elle peut être causée par une lésion définitive du cuir chevelu en raison d’une maladie de la peau ou d’une infection cutanée.
- Alopécie en plaques ou pelade : la pelade est une maladie auto-immune. Elle se reconnaît par la chute complète des cheveux ou des poils sur de petites surfaces.
- Effluvium télogène : il s’agit d’une chute soudaine et temporaire de cheveux, à la suite d’un choc physique ou émotif, d’une grossesse, d’une opération, d’une perte de poids importante, d’une forte fièvre…
- Alopécie congénitale : très rare, elle peut être due soit à l’absence de racines des cheveux, soit à une anomalie de la tige pilaire.

Symptômes

- La perte partielle ou généralisée de cheveux ou de poils.
- L’alopécie peut s’installer de façon aiguë ou progressive.

Facteurs de risques

Aucun facteur de risque n’a été découvert.

Prévention

Il n’existe pas de solution magique pour prévenir l’alopécie, surtout lorsqu’elle est d’origine héréditaire. Tout de même, quelques mesures de base favorisent la santé des cheveux :

- Prendre soin de ses cheveux.
- Bien s’alimenter : plusieurs oligo-éléments jouent un rôle important dans la santé des cheveux. Dont notamment le magnésium, le calcium, le fer, le potassium et le zinc.
- Se prémunir contre le stress.


Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur Perte de cheveux - Alopécie - Calvitie, nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous

Ajouter une Recette