VIH - Sida - Virus de l'immunodéficience humaine

VIH - Sida

Définition

Le VIH, ou virus de l’immunodéficience humaine, est un virus qui peut causer une maladie mortelle appelée sida (syndrome d’immunodéficience acquise). L’infection au VIH affaiblit progressivement le système immunitaire, c'est-à-dire les défenses naturelles du corps contre la maladie. Si elle n’est pas traitée, de graves maladies peuvent survenir. Des infections normalement anodines, comme une grippe ou une bronchite, peuvent s’aggraver, devenir très difficiles à traiter ou même entrainer le décès. De plus, le risque de cancer est accru.

Le VIH s’attaque au système immunitaire en prenant le contrôle des cellules T CD4. Celles-ci ont pour rôle de coordonner la réponse immunitaire lorsqu’un virus se présente. Lorsque le VIH utilise les cellules CD4 pour se propager, il les endommage et les détruit.

Le VIH se transmet par les liquides corporels : principalement le sang, mais aussi le sperme, les sécrétions vaginales et le lait maternel.

Évolution de l’infection vers le sida :

- 1er phase – primo infection : dans les semaines qui suivent l’infection, environ le tiers des personnes touchées présentent des symptômes semblables à ceux de la grippe ou de la mononucléose. Ces malaises se résorbent sans traitement.
- 2e phase – infection asymptomatique : le virus peut vivre dans l’organisme pendant de nombreuses années sans provoquer de symptômes. La séroconversion (le moment où une personne séronégative devient séropositive) se produit durant cette phase, de 1 à 3 mois après l’infection.
- 3e phase – infection symptomatique : la personne ressent à l’occasion un ou des symptômes liés à l’infection au VIH (fatigue, diarrhée, gonflement des ganglions, perte de poids, fièvre, etc)
- 4e phase – sida : si le nombre de cellules immunitaire (lymphocytes T CD4) est très bas et que le corps n’arrive plus à lutter contre d’autres infections ou maladies, le diagnostic de sida est posé.

Symptômes

1er phase :

- Fièvre
- Maux de tête
- Maux de gorge
- Rougeurs sur la peau
- Fatigue
- Douleurs musculaires et articulaires

2e phase : elle est asymptomatique (absence de symptômes)

3e phase :

- Fièvre
- Sueurs nocturnes
- Perte de poids importante
- Gonflement des ganglions
- Diarrhées persistantes
- Infections de la peau
- Toux sèche persistante
- Essoufflement

4e phase : diverses maladies peuvent survenir

Facteurs de risques

- Avoir des rapports sexuels non protégés avec une personne infectée par le VIH.
- Avoir des rapports sexuels avec plusieurs partenaires
- Partager ses seringues, pour les utilisateurs de drogues injectables
- Se faire tatouer ou percer avec des aiguilles usagées

Prévention

- Évitez tout contact direct avec le sang, le sperme et les sécrétions vaginales d’une personne infectée par le VIH.
- Utilisez des préservatifs pour tous les rapports sexuels, sauf entre partenaires fidèles.
- N’échangez pas les accessoires sexuels
- Ne partagez pas votre brosse à dents, rasoir, lime ou tout autre article personnel.
- Ne partagez pas vos seringues, ni le matériel d’injection pour les utilisateurs de drogues injectables

Traitement :

Coenzyme Q10 : en raison de son action sur les cellules responsables de l’activité immunitaire dans l’organisme, on a eu recours aux suppléments de coenzyme Q10 dans diverses affections où le système immunitaire se trouvait affaibli.

Lentinane : le lentinane est une substance contenu dans le Shiitaké, il pourrait améliorer légèrement les défenses immunitaires.


Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur VIH - Sida - Virus de l'immunodéficience humaine, nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous

Ajouter une Recette