Hépatites A, B, C et toxique - Inflammation du foie

Anémie

Définition

L’hépatite est une inflammation du foie, le plus souvent causée par une infection à un virus, mais parfois par l’alcoolisme, ou par une intoxication par un médicament ou par un produit chimique.

Les symptômes varient beaucoup d’une personne à l’autre et dépendent de la cause de l’hépatite. Certains types d’hépatite provoquent carrément la destruction d’une partie du foie.

La majorité des hépatites se résorbent spontanément, sans laisser de séquelle. Quand elle dure plus de six mois, elle est considérée comme chronique.
Lorsque le foie est gravement atteint, une greffe de cet organe peut être la seule solution.

Les hépatites se regroupent en 2 grandes catégories :

- Les hépatites virales, causées par une infection à un virus. Les virus de l’hépatite A, B et C engendrent environ 90 % des cas d’hépatite aigüe.
- Les hépatites non virales, principalement provoquées par l’ingestion de produits toxiques pour le foie (alcool, produits chimiques toxiques, etc)

Hépatite A : c’est la moins grave des hépatites virales. Le corps la combat en quelques semaines et reste immunisé à vie. Le virus de l’hépatite A se transmet par l’ingestion d’eau ou d’aliment contaminés. Un vaccin permet de s’en protéger.

Hépatite B : il s’agit du type d’hépatite le plus fréquent dans le monde, et aussi le plus mortel. Le virus de l’hépatite B se transmet au moment des rapports sexuels et par le sang. Il est 50 à 100 fois plus infectieux que le sida. La grande majorité des personnes infectées parviennent à combattre complètement l’infection. Environ 5 % restent infectées de façon chronique et sont dites « porteuses » du virus. Les porteurs n’ont pas de symptômes, mais ils courent un risque élevé de souffrir de cirrhose du foie ou d’un cancer du foie, des maladies potentiellement mortelles. Un vaccin permet de s’en protéger.

Hépatite C : elle constitue la forme d’hépatite la plus insidieuse, car elle est causée par un virus très résistant. Jusqu’à 80 % des infections au virus de l’hépatite C deviennent chronique. Le virus se transmet le plus souvent par contact direct avec du sang humain contaminé. Il s’agit de la première cause de transplantation du foie. Il n’existe aucun vaccin permettant de s’en protéger.

Hépatite toxique : elle est le plus souvent causer par l’abus d’alcool ou par la consommation de médicaments. L’ingestion de champignons non comestibles, l’exposition à des produits chimiques, de même que l’ingestion de produits de santé naturels ou de plantes toxiques pour le foie. Habituellement, les symptômes se résorbent quand on cesse d’être exposé à la substance nocive. Cependant, on peut subir des dommages permanents au foie et souffrir, par exemple, d’une cirrhose.

Symptômes

- De la fièvre ou des sueurs en fin de journée
- Une perte d’appétit et un amaigrissement
- Des nausées
- Des malaises abdominaux
- Une jaunisse
- Une urine foncée
- Des tâches sur la peau, signes d’hémorragies, et des saignements de nez
- Une confusion mentale allant parfois jusqu’au coma

Facteurs de risques

Hépatite A :

- Le fait de consommer des aliments ou de l’eau contaminés.
- L’utilisation de drogues par injection
- Le fait d’avoir des pratiques sexuelles comprenant des contacts anaux.

Hépatite B et C :

- Le fait d’avoirs des rapports sexuels non protégés avec une personne infectée.
- L’échange de seringue ou d’autres objets associés à l’injection de drogue.
- Le fait de se faire tatouer ou percer la peau avec des outils non stérilisés.

Prévention

Hépatite A :

- Acheter ses fruits de mer chez un marchand fiable et bien les nettoyer si l’on prévoit de les manger crus.
- Ne manger des fruits de mer crus que dans les restaurants dont l’hygiène n’est pas douteuse.
- En voyage dans les régions où l’infection de l’hépatite A est répandue : ne jamais boire l’eau du robinet, éliminer de son alimentation tous les produits crus, se protéger au cours de rapports sexuels
- Se vacciner

Hépatite B et C :

- Utiliser des préservatifs au cours des relations sexuelles avec de nouveaux partenaires.
- Porter des gants avant de toucher au sang d’une personne, qu’elle soit infectée ou non.
- Les utilisateurs de drogues injectables ne doivent jamais partager leurs seringues et leurs aiguilles
- Si vous vous faites tatouer ou percer, assurez-vous que le personnel utilise du matériel stériliser ou jetable.
- Vaccination pour l’hépatite B

Hépatite toxique :

- Respecter la posologie indiquée sur l’emballage des médicaments et des produits de santé naturels.
- Attention aux interactions entre les médicaments et l’alcool.
- Adopter les mesures de sécurité adéquates en milieu de travail
- Consommer de l’alcool modérément.

Traitement :

La réglisse a des effets protecteurs sur le foie, la glycyrrhizine, l’un des substances que renferme cette plante inhibe la croissance et la virulence des virus responsables des hépatites A et C selon des études in vitro.

Les baies de Schisandra peuvent protéger le foie et favoriser la régénération des cellules de cet organe en cas d’atteinte toxique.

Le chardon-marie pourrait les tissus abîmés du foie, en plus de protéger cet organe contre les effets de toxines naturelles ou synthétiques.

artichaut stimule l’activité rénale et la sécrétion biliaire.


Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur Hépatites A, B, C et toxique - Inflammation du foie, nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous

Ajouter une Recette