Goutte - Hyperuricémie - Excès d'acide urique

La panacee des plantes

Définition

La goutte est une maladie qui se manifeste par de l’arthrite dans une seule ou dans quelques articulations.
Elle est due à l’augmentation chronique du taux d’acide urique dans le sang, appelé hyperuricémie.
L’excédent d’acide urique se dépose dans les tissus sous forme de cristaux d’urate de sodium, les dépôts se forment dans les articulations ou ailleurs dans le corps. Les globules blancs tentent ensuite de s’en débarrasser par phagocytose, mais les cristaux détériorent les globules blancs, ce qui déclenche une violente inflammation qui peut durer deux semaines, si elle n’est pas traitée.

Les crises de gouttes apparaissent de façon soudaine.
La première articulation atteinte est habituellement celle du gros orteil.
La maladie peu être d’origine héréditaire, ou être causer par un médicament ou par une autre maladie.

Symptômes

- Une douleur soudaine dans une articulation, les crises surviennent surtout la nuit.
- Une grande sensation de froid à l’articulation atteinte
- Une enflure et une rougeur de la région atteinte
- Une sensation de pression, de cisaillement

Facteurs de risques

- Les excès alimentaires, surtout de protéines, de même un apport calorique qui excède constamment les besoins de l’organisme augmente le taux sanguin d’acide urique.
- L’abus d’alcool : l’éthanol augmente la production d’acide urique
- Le syndrome métabolique : il se caractérise par une obésité abdominale, de l’hypertension et un taux élevé de triglycérides, un faible taux de cholestérol HDL (bon cholestérol), et d’une glycémie élevée à jeun.
- Le stress : il épuise les substances antioxydantes du corps, si celles-ci ne sont pas renouvelées, les radicaux libres attaquent les cellules ce qui provoque la mort cellulaire (entraînant la formation d’acide urique)

Prévention

- Ajuster l’apport énergétique en fonction des besoins
- Répartir adéquatement l’apport en protéine, en lipides et en glucides
- Avoir un apport suffisant en fruits et légumes, qui ont un effet protecteur contre la goutte
- Eviter ou limiter l’ingestion d’alcool
- Boire au moins deux litres d’eau ou de boissons par jour

L’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) reconnaît l’usage médicinal des feuilles de cassis comme traitement adjuvant des troubles rhumatismaux.

Les personnes atteintes de goutte ne doivent pas prendre de suppléments de vitamine B3, ou de niacine, sans avis médical.


Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur Goutte - Hyperuricémie - Excès d'acide urique, nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous