Cuivre

La panacee des plantes

Description du principe actif et origine végétale

Il s’agit d’un oligo-élément, il existe dans l’organisme 75 à 100 mg de cuivre sous différentes formes. Il est surtout lié à des acides aminés ou à des protéines.
On le retrouve dans les tissus, il est particulièrement concentré dans le cœur, le foie, l’encéphale et la rate.
Dans le sang il est lié à des protéines (albumines et céruléoplasmine)

On le retrouve dans le foie, les fruits de mer, les céréales entières et les légumineuses.

Effets thérapeutiques et effet indésirables

Les propriétés du cuivre sont :

- Il agit comme coenzyme pour la synthèse de la noradréaline (neurotransmetteur de l’éveil et de l’attention)
- Il agit comme coenzyme nécessaire à la synthèse de la mélanine
- Il est nécessaire à la synthèse de l’hémoglobine
- Il intervient dans le métabolisme du tissu conjonctif et dans la chaîne respiratoire


Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur Cuivre, nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous