Trompette de la mort – Craterelle– Craterellus cornucopioides - Champignon

La panacee des plantesOn trouve les trompettes de la mort dans les zones humides des bois de feuillus, sous les chênes, hêtres, châtaigniers et charmes, dans les taillis de noisetiers, plus rarement dans les bois de conifères

Identification

Nom botanique de la Trompette de la mort : Craterellus cornucopioides

Famille de la Trompette de la mort : Craterellacées

+ Description de la Trompette de la mort :

Chapeau : chapeau de 2 à 5cm, en forme de corne ou d’entonnoir profond à marge mince, à cuticule finement squamuleuse, de couleur gris à noirâtre
Lames : face externe du réceptacle paraissent ridée mais le plus souvent presque lisse, d’un gris très pâle à gris cendré, presque noir à l’humidité
Anneau : néant
Pied : de 3 à 10cm, dans le prolongement du chapeau, tubuleux, de couleur grisâtre à gris cendré puis devenant noirâtre en vieillissant

Origine

On trouve les trompettes de la mort dans les zones humides des bois de feuillus, sous les chênes, hêtres, châtaigniers et charmes, dans les taillis de noisetiers, plus rarement dans les bois de conifères

Partie(s) utilisée(s)

Période de cueillette : principalement de septembre à fin novembre mais parfois même dès le mois de juin.

Odeur : agréable, d’un mélange humique et fongique ou parfois légèrement fruitée et rappelant la mirabelle.

C’est un excellent comestible qui peut être desséché ou réduit en poudre. On peut ainsi l’accommoder de différentes façons mais une consommation trop importante entrainerait des occlusions intestinales.

Propriétés et usages

Les champignons contiennent différents glucides qui démontrent des effets spécifiques sur la santé. L’analyse de la teneur en glucides des champignons indique que ces derniers renferment une grande proportion de fibres alimentaires. Celles-ci jouent un rôle important dans la régularité intestinale et la prévention de la constipation.

Les champignons contiennent aussi de l’amidon résistant, un type de sucre, sous l’action de la flore intestinale, l’amidon y subit alors une fermentation. Cet amidon transformé sert de nourriture aux bactéries coliques et aide ainsi à maintenir une bonne santé intestinale.

Ajouter une Recette